Sécurité routière bientôt à l’avant plan, c’est ce que je souhaite !

Période d’intervention des élus de la séance du 19 mai

Lors de la dernière séance du conseil,  mon collègue du district 3 Yannick Lebrasseur a saisi l’occasion pour lancer un ultime appel à la vigilance des automobilistes dans les rues de notre district.

J’ai renchéri à son «cri du coeur» en mettant la table pour des actions futures et en insistant sur le fait que la sécurité routière, c’est un enjeu global.

Dans les prochains jours, mon collègue proposera un plan pour accélérer le déploiement d’une stratégie pour notre Ville.

 

Bâtir la suite… Soyons prêts!

«Les autorités de santé publique imaginent une sortie de crise qui sera longue avec différentes mesures de distanciation sociale maintenues pour encore plusieurs mois.»

Pour prendre un pas d’avance, l’Union des municipalités du Québec imagine maintenant l’après-crise et travaille avec ses membres sur un plan de relance économique municipal.

«Identifier les projets prioritaires dans sa localité afin qu’ils soient fin prêts à être mis en oeuvre dès la sortie de la crise sanitaire.»

Investir, profiter des opportunités de subventions, maintenir les services, revenir à un compte de taxes moyen dès que possible.

Lors de la présentation de son PQI 2020-2024, la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures a annoncé les projets d’investissements nécessaires au cours des 5 prochaines années pour maintenir ses infrastructures à niveau, mais surtout, pour assurer un niveau de services répondant aux besoins de ses citoyens. Une somme* de 45 millions $ serait requise pour réaliser ce plan.

*Bien entendu, les investissements se feront avec diligence, selon les priorités et l’évolution de la situation.

Parmi les projets, notons:

  • Construction d’un nouveau Centre Communautaire Multifonctionnel Secteur Est (7 millions $) – subvention de 3,25 millions $ déjà confirmée;
  • Rénovation et mise à niveau des bâtiments: hôtel de ville, garage municipal, bibliothèque, Centre Delphis-Marois, CSR les Bocages (7,6 millions $);
  • Réfection des parcs de quartier et sites sportifs (1 million $);
  • Voirie / entretien du réseau routier:
    • Repavage du réseau routier (10 millions $);
    • Intersections Tessier/138 et Fossambault/138 (2,2 millions $);
    • Aqueducs et égouts route 138 (4,1 millions $);
    • Aqueducs et égouts route Racette (3 millions $);
    • Aqueducs et égouts rue Clément-Locquell (4,3 millions $);
    • Réfection rue Pierre-George Roy (1,7 millions $);
    • Trottoirs, pistes cyclables, aménagement sécuritaire (1,3 millions $).

Dus à la crise actuelle qui sévit et les besoins futurs qui seront immenses, les municipalités demandent au gouvernement du Québec:

  • d’accélérer la réalisation des projets municipaux prévus par le gouvernement du Québec (PQI 2020-2030);
  • d’accélérer le processus d’approbation des projets municipaux prêts à démarrer;
  • de bonifier les programmes de subventions et élargir les critères d’admissibilité afin d’inclure plus de projets, comme le programme (TECQ).

Alors, la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures doit prendre les actions pour être prête à déposer ses projets lorsque de nouvelles subventions gouvernementales seront disponibles.

Il faut en ce moment même:

  • Compléter la mise en place de la nouvelle structure de gestion et l’optimisation des processus, tout en s’adaptant au contexte de pandémie actuel (organisation du travail);
  • Revoir et mettre à niveau les différents plans d’intervention et d’urbanisme;
  • Lancer les appels d’offres pour la préparation des plans et devis pour les projets d’immobilisations prévus;
  • Être à l’affût de tous programmes d’aide à venir.

Ainsi, en plus de contribuer à relancer l’économie locale et régionale:

  • Saint-Augustin-de-Desmaures sera en tête de liste pour s’inscrire aux différents programmes d’aide provinciaux et fédéraux;
  • Les augustinois s’assureront de recevoir les services pour lesquels ils paient chèrement; et,
  • Les efforts immenses consentis par la population afin de rétablir la santé financière de notre Ville ne seront pas en vain.

Jean Simard, Conseiller indépendant du District 2
Yannick LeBrasseur, Conseiller indépendant du District 3

#BâtirLaSuite #Ensemble #SoyonsPrêts

Un nouveau centre communautaire multifonctionnel dans l’est

 

Le projet est lancé!

Ce soir en séance, le conseil a confirmé le contrat de démolition, conception et construction du nouveau centre communautaire multifonctionnel secteur Est (CCMSE) pour un montant de 8,75 millions $ (excluant les taxes) à l’entreprise «Ronam Constructions inc».

Je vous invite à consulter le site web de l’entrepreneur et de constater leur expertise:

http://www.ronam.com/constructions/institutionnelles/133-complexe-aquatique-multifonctionnel- de-la-ville-de-levis.html.

Le nouveau bâtiment sera composé de locaux polyvalents et d’un gymnase.

Les organismes et les sportifs pourront y faire leur entrée au printemps 2021.

Bien communiquer.  Bien gérer les risques.

Un gestionnaire de projet a aussi été nommé dans le cadre de la construction de ce nouveau bâtiment (72 085$ excluant les taxes). C’est la firme «Les Services EXP inc» qui assumera ce mandat qui consiste essentiellement à faire le lien entre l’entrepreneur et la Ville (bien communiquer) et s’assurer de l’atteinte des objectifs techniques et budgétaires (bien gérer les risques).

Subvention de 3,25 millions $ du MAMH

Suite à la demande déposée avant Noël, la Ville a la confirmation qu’une subvention* de 3,25 millions $ sera accordée par le ministère des affaires municipales et de l’habitation pour la construction du nouveau bâtiment.

Une mention spéciale à notre directrice générale et son équipe pour être à l’affût des programmes d’aide gouvernementale et pour avoir soumis un dossier complet du projet dans un très court délai.

Merci à la ministre des affaires municipales et de l’habitation, Mme Laforest d’avoir considéré notre demande. Merci au soutien de notre député, Mme Guilbault.

Conséquemment, les 3,25 millions $ économisés nous permettrons de rembourser la dette plus rapidement, laquelle est actuellement de plus de 8 millions $ pour le CCJMR.

*Dans le cadre du programme RÉfection et Construction des Infrastructures Municipales (RÉCIM).

Indemnisation de 2,1 millions $

Suite à l’affaissement partiel du CCJMR, l’indemnisation d’assurance a été évaluée à 2,164 millions $. Le conseil a accepté ce montant qui sera payé en 2 versements (70% dans les prochaines semaines et 30% à la fin de la construction du nouveau bâtiment).

Montage financier*

Ronam Constructions inc. + 9 187 000 $
Les Services EXP inc. + 75 000 $
Subvention MAMH – 3 250 000 $
Indemnisation de d’assurance – 2 164 000 $
Total   3 848 000 $

Source : Merci à mon collègue Yannick Lebrasseur. Suivez le sur  ledistrict3.com  pour bien d’autres sujets.